Voici quelques-unes des conditions nécessaires à la validité d’un mariage : la liberté morale des contractants au moment de l’engagement ; la certitude qu’il n’y a pas eu erreur sur l’identité de la personne épousée ; le pouvoir d’accomplir normalement l’acte conjugal ; l’absence de liens de parenté à un degré proche ; l’accomplissement des formalités requises par le droit canon comme la présence de témoins, etc.