L’amour ne se conserve et ne s’approfondit qu’en se donnant. C’est pourquoi les époux chrétiens multiplient le don d’eux-mêmes en multipliant le nombre de leurs enfants.

Ils acceptent par avance les travaux et les peines qui accompagnent l’éducation d’une nombreuse famille. Mais ils savent que les bénédictions de Dieu sont réservées à ceux qui les ont généreusement acceptés.

Les époux qui savent d’une façon certaine qu’ils ne pourront pas avoir d’enfants peuvent cependant user très légitimement de leurs devoirs conjugaux en vue de réaliser les autres fins du mariage, et pour favoriser la bonne entente conjugale.