Pour préparer les harmonies futures, il faut que l’homme se soit habitué, dès l’adolescence, à respecter la femme et à fuir celles dont la légèreté ou l’inconduite risquent de fausser son idéal féminin ; que la jeune fille se soit appliquée à garder dans une chaste réserve, les charmes de son corps et les délicatesses de son cœur. Combien n’ont jamais su se comprendre au cours de leur vie conjugale parce que la vraie conception des rapports entre l’homme et la femme avait été faussée pendant leurs années d’adoescence.