C’est une grave erreur que de cesser, une fois marié, les attentions et les prévenances qui avaient donné tant de charme au temps des fiançailles. L’harmonie conjugale exige que les époux continuent tout le long de leur vie commune les efforts pour se plaire. Les négligences sur ce point risquent de faire naître l’indifférence.