L’amour ne peut vivre sans la vertu, je serais tenté de dire, sans toutes les vertus. Ce qui le préserve de la corruption, c’est une volonté sincère de perfection. Pour s’aider mutuellement à bien vivre, les époux partagent leurs joies, leurs soucis et leurs peines. Ils s’entraident à devenir meilleurs tant pour leur propre bien spirituel que pour celui de leurs enfants.