A la loi de fidélité et d’indissolubilité vient s’ajouter celle de l’unité du lien conjugal, à savoir que le mariage n’est concevable qu’entre un seul homme et une seule femme.

Le remariage entre divorcés n’est qu’une polygamie déguisée.